Chargé(e) de projet en pisciculture

Grande-Rivière
Temps plein
Date limite pour postuler  Aucune
Date d'entrée en fonction Le plus tôt possible

SECTEUR : Aquaculture

SALAIRE : Maximum de 88 864 $, déterminé selon l’expérience et la scolarité

DESCRIPTION BRÈVE DU POSTE

Nous recherchons un(e) chargé(e) de projet passionné(e) qui procédera à la conception et à la réalisation de projets de recherche appliquée, d’innovation et d’aide technique visant la production de nouvelles connaissances, le transfert technologique des résultats et leur diffusion principalement dans le domaine de la pisciculture. Des mandats professionnels passionnants et une qualité de vie exceptionnelle…c’est un défi irrésistible!

COMPÉTENCES/EXPÉRIENCE RECHERCHÉES:

  • Baccalauréat dans un domaine approprié aux attributions de l’emploi
  • Maîtrise pertinente ou une expérience équivalente avec publications
  • Deux années d’expérience pertinentes aux attributions spécifiques de l’emploi
  • Une année d’expérience en gestion de projet ou en recherche scientifique ou technologique appliquée
  • Capacité à traiter et rédiger de la documentation scientifique spécialisée
  • Capacité physique pour effectuer du travail en mer, en laboratoire en milieu humide, en usine et en atelier
  • Maîtrise des logiciels de Microsoft Office;
  • Connaissance des techniques de traitement de données (statistiques)
  • Bonne maîtrise du français écrit et parlé
  • Maîtrise de l’anglais écrit et parlé

CONDITIONS DE TRAVAIL AVANTAGEUSES

  • Horaire flexible, 35 h/sem.
  • Après 35 h/sem. : heures supplémentaires (salaire majoré de 50%) ou crédit horaire (temps accumulé repris en congé)
  • Vacances : 4 sem./année attribuées dès l’entrée en service
  • Congés de maladie et responsabilités familiales cumulés : 2 sem./année
  • Avancement d’échelon annuel
  • Assurance collective dès l’entrée en service. Primes d’assurances vie, médicale et dentaire, payées à 50 % par Merinov
  • Régime de retraite : cotisation de l’employé entre 2 et 6 %. Merinov égalise la cotisation + 1 %
  • Jours fériés : 13 j/année
  • Formation continue
  • Rémunération concurrentielle
  • Et plus encore!

PRINCIPALES TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

  • Réaliser des projets de recherche-développement et de transfert technologique liés à l’élevage de poissons, notamment le développement de nouvelles techniques d’élevage, l’amélioration génétique, le développement de diètes ou de conditions d’élevage, etc.
  • Planifier les différentes activités et étapes des projets, notamment les ressources humaines, le budget, les contrats de service, les protocoles d’entente, les éléments de confidentialité et de propriété intellectuelle;
  • Proposer aux entreprises des services-conseils de diagnostic des opérations, de soutien technique, d’amélioration des performances des équipements et procédés actuels ou en développement, d’aide à la sélection de fournisseurs, d’appui au démarrage, à la maintenance et à l’évaluation des nouveaux
    équipements;
  • Établir les besoins en ressources humaines, matérielles et financières nécessaires pour ses projets et services, assurer les suivis exigés selon les politiques et les procédures en vigueur et effectuer les redditions de comptes;
  • Structurer et rédiger des devis, des soumissions et des propositions de projets;
  • Évaluer la pertinence, la faisabilité technique et les retombées économiques anticipées des projets et produire des avis techniques et de pertinence technico-économique relatifs à des projets industriels;
  • Préparer l’équipe de projet, assurer la coordination des ressources affectées à ses projets et voir à la préparation, à la tenue et au suivi des réunions;

Merinov est le plus important centre intégré de recherche appliquée dans les domaines de la pêche, de l’aquaculture, de la transformation et de la valorisation des produits aquatiques au Canada. Les experts de Merinov mettent leur talent de même que leur créativité au service des entreprises et des organisations du secteur afin qu’elles accroissent leur compétitivité grâce à l’innovation technologique et à l’implantation d’approches durables.

Retour aux postes